top of page
  • Alice Mansault

Qu’est-ce qu’un psychomotricien ?

Un psychomotricien est un professionnel de la santé qui travaille avec des patients  ayant des difficultés dans leur développement psychomoteur, c'est-à-dire leur développement physique et mental.


Le psychomotricien peut aider les personnes à améliorer leur coordination, leur posture, leur équilibre et leur capacité à effectuer des mouvements précis.

Il peut également travailler avec des patient ayant des troubles du développement, des troubles de l'apprentissage, des troubles du comportement ou des troubles de l'attention.

Un psychomotricien et son patient
Qu’est-ce qu’un psychomotricien ?

Mais au fait....

Qu’est ce que la psychomotricité ?


La psychomotricité est une discipline qui s'intéresse à l'étude des interactions entre la psyché (l'esprit) et le corps (la motricité). Elle prend en compte l'ensemble des mouvements et des gestes que nous réalisons, ainsi que leur signification et leur impact sur notre vie quotidienne.


La psychomotricité s'appuie sur l'observation et l'analyse de la posture, de la démarche, de la gestuelle et de l'expression faciale, ainsi que sur la pratique de différentes activités physiques et artistiques.

Elle vise à améliorer la coordination et l'organisation des mouvements, à développer la confiance en soi et l'estime de soi, et à favoriser l'expression et la communication.

Les psychomotriciens sont des professionnels de la santé formés à la pratique de cette discipline. Ils travaillent avec des enfants, des adolescents et des adultes de tous âges, ainsi qu'avec des personnes en situation de handicap. Ils peuvent intervenir dans différents contextes, tels que les centres de soins, les écoles, les maisons de retraite, etc.


Le psychomotricien utilise une approche globale qui prend en compte l'ensemble de la personne, y compris son corps, ses émotions et sa pensée.


Il peut utiliser une variété de techniques, telles que la psychomotricité, la gymnastique, la musique, le dessin et le jeu, pour aider les personnes à atteindre leurs objectifs de développement et à améliorer leur qualité de vie.


Quel type d’études et combien d’année faut-il pour exercer comme psychomotricien ?


Pour devenir psychomotricien, il faut suivre une formation universitaire de niveau bac+3 ou bac+4, délivrée par un institut de psychomotricité ou une faculté de médecine, de psychologie ou de kinésithérapie.


Cette formation comprend des enseignements théoriques et pratiques, ainsi que des stages en milieu clinique et en établissements scolaires ou médico-sociaux.


La durée de la formation varie selon le niveau de diplôme visé. Elle peut durer 3 ans pour un diplôme de psychomotricien de niveau bac+3 (licence ou DE), ou 4 ans pour un diplôme de psychomotricien de niveau bac+4 (maitrise).


Pour être admis dans une formation de psychomotricien, il faut être titulaire d'un baccalauréat et avoir de bonnes aptitudes physiques et artistiques. Certaines écoles peuvent également exiger un entretien de motivation ou un test d'admission.


Une fois diplômé, le psychomotricien doit s'inscrire au Conseil National de l'Ordre des Psychomotriciens et obtenir l'agrément de l'Agence Régionale de Santé pour pouvoir exercer. Il peut exercer en libéral, en milieu hospitalier ou médico-social, ou encore en tant que salarié dans une structure privée ou publique.


Il peut également se spécialiser dans un domaine particulier, comme la psychomotricité de l'enfance ou de l'adolescence, la psychomotricité de la personne âgée, la psychomotricité en situation de handicap, etc.


Pour devenir psychomotricien, il faut donc suivre une formation spécifique et obtenir un diplôme de psychomotricien. Ces programmes de formation comprennent généralement des cours théoriques et pratiques sur la psychologie du développement, la psychologie clinique, la neurologie, la physiologie et la pédiatrie. Les psychomotriciens peuvent travailler dans des centres de santé, des hôpitaux, des écoles, des centres de réadaptation ou en tant que professionnels indépendants.


Quand consulter un psychomotricien ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles une personne pourrait vouloir consulter un psychomotricien. Voici quelques exemples de situations où un psychomotricien pourrait être utile :

  • Si une personne a des difficultés pour effectuer certains mouvements ou pour maintenir son équilibre, par exemple en raison de problèmes de santé ou de blessures.

  • Si une personne a des troubles du développement, tels que l'autisme ou le syndrome de Down, qui peuvent affecter son développement psychomoteur.

  • Si une personne a des troubles de l'apprentissage, comme la dyslexie ou la dyspraxie, qui peuvent affecter sa capacité à apprendre et à exécuter des tâches précises.

  • Si une personne a des problèmes de comportement ou de gestion de ses émotions, qui peuvent affecter sa capacité à interagir avec les autres et à fonctionner de manière autonome.

  • Si une personne a des problèmes de santé mentale, tels que la dépression ou l'anxiété, qui peuvent affecter sa capacité à se mouvoir et à se concentrer.


Il est important de souligner que le psychomotricien ne peut pas être considéré comme un remède universel et qu'il ne peut pas traiter tous les problèmes de santé mentale ou physique.


Si vous avez des inquiétudes concernant votre santé ou celle de quelqu'un d'autre, il est recommandé de consulter un médecin ou un autre professionnel de la santé qualifié.


Si vous pensez que vous pourriez bénéficier de l'aide d'un psychomotricien, vous pouvez en parler à votre médecin ou à un autre professionnel de la santé pour obtenir des conseils et des recommandations.


Quels tarifs et remboursements pour une consultation avec un psychomotricien ?


Les tarifs des consultations avec un psychomotricien peuvent varier considérablement en France, en fonction de plusieurs facteurs, tels que l'expérience et la qualification du psychomotricien, le lieu de la consultation et les frais de déplacement.


En général, les tarifs des consultations avec un psychomotricien sont libres et peuvent être supérieurs aux tarifs conventionnés de la Sécurité sociale.


Il est recommandé de se renseigner auprès du psychomotricien ou de son secrétariat pour connaître les tarifs des consultations avant de prendre rendez-vous. Vous devriez également vérifier auprès de votre caisse d'assurance maladie et de votre assurance complémentaire santé les modalités de remboursement des soins de psychomotricité.



Quelle prise en charge du psychomotricien par la Sécurité sociale ?


En France, la prise en charge des consultations avec un psychomotricien peut être prise en charge par la Sécurité sociale dans certains cas. Cela dépend du type de soins qui sont proposés et de la situation de la personne.


Voici quelques exemples de situations où la prise en charge par la Sécurité sociale est possible :

  • Si la personne a un handicap ou une maladie qui nécessite des soins de psychomotricité, elle peut être prise en charge par la Sécurité sociale dans le cadre de l'ALD (allocation de compensation du handicap).

  • Si la personne est âgée de moins de 16 ans et qu'elle a besoin de soins de psychomotricité, elle peut être prise en charge par la Sécurité sociale dans le cadre de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).

  • Si la personne est âgée de 16 ans ou plus et qu'elle a besoin de soins de psychomotricité, elle peut être prise en charge par la Sécurité sociale dans le cadre de l'aide médicale d'État (AME).

Il est important de noter que ces dispositifs de prise en charge ne couvrent pas toujours l'intégralité des frais de soins de psychomotricité. Il est recommandé de vérifier auprès de votre caisse d'assurance maladie ou de votre médecin traitant les modalités de prise en charge avant de prendre rendez-vous avec un psychomotricien.


Il est également possible de se faire rembourser une partie des frais de soins de psychomotricité par votre assurance complémentaire santé, si vous en avez une. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre assureur pour connaître les conditions de remboursement.


Quelle prise en charge du psychomotricien par la complémentaire santé ?


En France, certaines assurances complémentaires santé proposent une prise en charge des soins de psychomotricité. Cela dépend des garanties souscrites et des modalités de remboursement de chaque assurance.


Il est recommandé de vérifier auprès de votre assureur ou de votre mutuelle les conditions de prise en charge des soins de psychomotricité avant de prendre rendez-vous avec un psychomotricien. Vous devriez être en mesure de trouver cette information dans votre contrat d'assurance ou en contactant le service client de votre assureur.


Il est important de noter que chaque assurance a ses propres règles de remboursement et que les montants de remboursement peuvent varier considérablement d'une assurance à l'autre. Il est donc recommandé de comparer les différentes offres avant de souscrire une assurance complémentaire santé.


Il est également possible de se faire rembourser une partie des frais de soins de psychomotricité par la Sécurité sociale dans certains cas, comme je l'ai mentionné dans ma réponse précédente. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre caisse d'assurance maladie pour connaître les modalités de prise en charge.

Abonnez-vous et téléchargez gratuitement notre guide de 25 pages sur les mutuelles

guide mutuelle.jpg
bottom of page