• Alice Mansault

Comment retrouver son numéro de sécurité sociale à 13 chiffres ?

Dernière mise à jour : 26 juin


Nous sommes habitués à voir notre numéro de sécurité sociale sur la plupart des documents administratifs, et pourtant la plupart ignorent tout de son histoire, et surtout comment le lire.


D’entrée de jeu, gardez à l’esprit que le numéro de sécurité sociale est lié à l’assurance maladie. Aussi, vous devez savoir que peu importe la mutuelle de santé choisie par un individu, toutes les personnes nées en France ont d’office un NIR ou un numéro de sécurité sociale.


Ce code à 15 chiffres dont les 2 derniers sont dédiés à la clé de contrôle du numéro de sécurité sociale est attribué parl’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) à des fins bien précises. Quelles sont-elles ? Comment retrouver son NIR ? Qui peut l’acquérir ? Où le trouver ? Ce sont autant de questions qui trouveront ici des éléments de réponses.

Numéro de sécurité sociale : qu’est-ce que c’est ?

Davantage appelé numéro d’inscription au registre des personnes physiques (NIRPP), le numéro de sécurité sociale est un code alphanumérique. Celui-ci permet à l’État français d’identifier de façon unique un individu se trouvant sur son territoire.

Comme souligné un peu plus haut, cet ensemble de 13 chiffres(numéro de sécurité sociale) est non aléatoire. Autrement dit, le NIR est attribué à tout citoyen français et étranger de manière obligatoire. Utile à bien des égards à un individu, celui-ci est établi par l’INSEE qui s’appuie sur l’état civil de ce dernier. Pour rappel, les extraits d’actes de naissance utilisés par l’INSEE sont transmis par les différentes Mairies de France.

Aussi, en faisant un saut dans l’histoire, vous constaterez que l’inventeur du code de sécurité sociale ou NIR est Réné Carmille. C’était un contrôleur des armées qui était aussi un spécialiste de la Mécanographie ayant comme support des cartes perforées. Celui-ci a aussi occupé le poste de directeur du service national des statistiques.

Une personne tient une carte vitale dans sa main
Comment déchiffrer le numéro de sécurité sociale présent sur votre carte vitale ?

En quoi ce numéro de sécurité sociale est-il important ?

Avoir un numéro de sécurité sociale est important. Cela l’est encore plus pour un employé qui travaille dans une entreprise.

En réalité, avec son code de sécurité sociale, tout travailleur est clairement identifié auprès de la caisse primaire d’assurance maladie. Celui-ci peut donc bénéficier de tous les privilèges qui en découlent. Entre autres bénéfices, nous citons le remboursement de frais de santé et la perception des indemnités journalières en cas d'hospitalisation.

D’un autre côté, avec un numéro de sécurité sociale, tout individu (étranger ou pas) peut aisément recevoir ses allocations familiales. Tout travailleur peut aussi en faire usage pour calculer dans les règles de l’art sa retraite.

Afin de se rapprocher de ses clients, les services de l’Assurance Maladie ont mis en place depuis quelques années, l’application Ameli. C’est un espace en ligne qui permet à toute personne disposant d’un numéro de sécurité sociale d’y avoir accès pour tirer profit des services proposés. En réalité, l’identifiant pour créer un compte utilisateur sur cet espace est un NIR.

Quelle est la signification des 13 chiffres du numéro NIRPP ?

Comme nous ne cessons pas de le souligner, un numéro de sécurité sociale ou un « numéro de sécu » ou encore NIR est composé de 15 chiffres. Retrouvez ici les diverses significations de ces caractères.

Le caractère 1

Dans un NIR, le premier caractère renvoie directement à votre sexe. Si vous êtes un homme, il sera noté 1. Dans le cas contraire (si vous êtes une femme), on y verra le chiffre 2.

Les caractères 2 et 3

Dans la composition d’un numéro de sécurité sociale, ces derniers renseignent sur les deux derniers chiffres de votre année de naissance. À titre d’exemple, si votre acte de naissance stipule que vous êtes né en 1996, ces deux caractères vont respectivement prendre les valeurs 9 et 6 sur votre carte vitale.

Les caractères 4 et 5

Dans la composition de votre numéro de sécurité sociale qui se trouve sur votre carte vitale, les caractères 4 et 5 font référence à votre mois de naissance. Ainsi, si vous êtes né en mars, vous verrez sur votre NIR 03 à la place de ces caractères.

Les caractères 6 et 7

Un numéro de sécurité sociale est édité pour identifier une personne. Pour satisfaire cette condition, il est donc normal que celui-ci renseigne sur votre localisation. Et c’est le rôle joué ici par les chiffres 6 et 7 qui représentent le code de votre département. De ce fait, si vous habitez dans les Hauts-de-Seine, votre numéro de sécurité sociale contiendra à la place de ces nombres le chiffre 92.

Les caractères 8, 9, et 10

Pour ce qui est des caractères 8, 9 et 10, sachez que ces derniers renvoient au « code commune » officiel de l’Institutnational de la statistique et des études économiques. Ainsi, si vous résidez dans le département de la Haute-Garonne précisément dans la ville de Toulouse, ces caractères seront remplacés par 555.

Les caractères 11, 12 et 13

Les chiffres qui occupent ces différentes places sur un numéro de sécurité sociale permettent de distinguer les individus qui sont venus au monde dans le même endroit et à la même période.

Le code de contrôle du numéro de sécurité sociale : deux chiffres bien distinctifs

Après les 13 chiffres de votre numéro de sécurité sociale, vous trouverez sur votre carte vitale deux derniers nombres. Ceux-ci sont édités pour contrôler chaque numéro de sécurité sociale. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs personnes disent qu’un NIR est plutôt constitué de 15 chiffres.

Où trouver son numéro de sécurité sociale ?

Vous trouverez votre numéro de sécurité sociale ou NIR sur plusieurs documents qui ont trait ou pas à la Sécurité sociale. En effet, vous pouvez retrouver votre numéro de sécurité sociale sur une carte vitale, sur vos bulletins de paie ou encore sur votre attestation de droits.

Sur votre carte vitale

La carte vitale n’est rien d’autre que la carte de l’assurance maladie en France. Celle-ci est mise au point par le groupement d’intérêt économique SESAM-Vitale. En France comme dans les autres pays d’Europe, la carte vitale est utilisée par un professionnel de santé pour établir la feuille électronique de soins de son patient. Ainsi, si vous cherchez votre numéro de sécurité sociale, la première possibilité c’est de jeter un coup d’œil sur cette carte à puce.

Sur vos divers bulletins de salaire

Avez-vous déjà exercé une activité professionnelle en France ? Êtes-vous employé dans une entreprise fiable et certifiée ? Dans ce cas, trouver votre numéro de sécurité ou NIR est simple.

Il vous suffit de regarder sur vos divers bulletins de salaire. Ce numéro se trouve le plus souvent dans la deuxième case de ce document à droit de votre numéro de Matricule.

Sur votre attestation de droits

Le numéro de sécurité de sociale ou NIR ne se retrouve pas seulement sur une carte vitale ou sur des bulletins de salaire. Vous pouvez également avoir ce code à 13 chiffres sur votre attestation de droits.

Pour rappel, une attestation d’ouverture de droits à la Sécurité sociale est une pièce qui prouve que vous jouissez de vos droits à l’Assurance Maladie en France. En plus, un examen minutieux de ce document vous révélera qu’il contient toutes les informations présentes sur votre carte vitale.

Retrouver son numéro NIR : comment s’y prendre ?

Mille et une astuces peuvent vous aider à retrouver votre numéro de sécurité sociale ou NIR. Toutefois, pour éviter de mauvaises surprises, vous devez savoir les utiliser. En réalité, une personne qui est née en France ne recherchera pas son numéro de sécurité sociale ou NIR comme un étranger qui vient d’arriver sur le sol français.

Lorsque vous êtes né en France

Il peut arriver que vous perdiez votre carte vitale et que vous n’ayez ni un bulletin de salaire ni une attestation d’ouverture de droits à la Sécurité sociale. Dans ces cas, connaître son numéro de sécurité sociale ou NIR paraît compliqué, alors que cela ne l’est pas !

En réalité, sachez que si vous êtes né en France, le gouvernement a déjà prévu ces éventualités. Ainsi, pour retrouver votre numéro de sécurité sociale, vous devez juste aller dans un point d’accueil ou dans une agence décentralisée d’un organisme de la sécurité sociale. Comme exemple de ces organismes, on cite : la Caisse primaire d’assurance maladie ou CPM et la Caisse d’Allocations familiales (CAF).

En vous y rendant, n’oubliez pas de garder votre pièce d’identité (passeport, carte d’identité ou encore permis de conduire), car c’est avec cette dernière que la recherche de votre NIR se fera. Dans le cas où vous ne pouvez pas vous rendre dans ce point d’accueil de la sécurité sociale, la loi vous autorise à envoyer une personne à votre place. Seulement, pour éviter tout refus, cette dernière doit s’y présenter avec une procuration que vous avez rédigée et signée.

Lorsque vous êtes né à l’étranger, à Wallis et Futuna ou en Nouvelle-Calédonie

Comme vous pouvez vous en douter, un étranger n’a pas un numéro de sécurité sociale dès son arrivée en France. C’est aussi le cas des personnes qui sont nées à Wallis et Futuna ou en Nouvelle-Calédonie. Si vous vous retrouvez dans l’un de ces groupes, vous devez vous rapprocher des organismes qui se rattachent plus à votre situation pour avoir votre numéro de sécurité sociale.

En fonction de votre condition, vous pouvez donc avoir ou retrouver votre numéro de sécurité sociale en vous rendant auprès de la :

• CPAM pour les travailleurs indépendants

• MSA (Mutualité sociale agricole) ;

• CAF (Caisse des Allocations Familiales) ;

• CNMSS (Caisse nationale militaire de sécurité sociale)

• CPRP SNCF (Caisse de prévoyance et de retraite du personnel de la Société nationale des chemins de fer français) ;

• ou encore de la CRNACL (Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales).

Pour que cette démarche se passe bien, vous devez avoir en votre possession une pièce d’identité. À cela s’ajoute un document d’état civil. Il peut s’agir entre autres d’un extrait d’acte de naissance avec filiation, d’une pièce réalisée par le consulat de votre pays ou encore une copie intégrale de votre acte de naissance.

Quand obtenir son numéro de sécurité sociale ?

Comme nous l’avons signalé plusieurs fois, tout individu qui voit le jour sur le sol français a systématiquement un numéro de sécurité sociale. L’attribution d’un NIR est une prérogative étatique qui est obligatoire.

Cependant, vous devez savoir que ce n’est qu’à 16 ans que vous allez vraiment savoir que ce numéro existe. En effet, c’est à cet âge que vous recevrez votre carte vitale et que vous pourrez alors clairement y lire votre numéro de sécurité sociale.

Si votre acte de naissance stipule que vous avez vu le jour en dehors de la France, l’obtention de votre numéro de sécurité sociale obéit à une certaine démarche. Celle-ci peut être faite par vous-même ou alors par votre employeur. C’est habituellement ce qui se passe lorsqu’un travailleur étranger est employé dans une entreprise française.

Employeur : comment immatriculer à la sécurité sociale son employé ?

Tout travailleur étranger ayant une situation régulière en France doit être obligatoirement immatriculé à la Sécurité sociale. Cela lui permet d’acquérir un numéro de sécurité sociale, d’obtenir une carte vitale et d’avoir une assurance maladie. Il peut dans ces conditions signer un contrat avec une mutuelle de santé pour étendre sa protection santé.

Pour que cette opération d’immatriculation à la sécurité sociale se passe bien, le chef d’entreprise peut prendre les devants et s’en occuper. L’employeur doit dans les 8 jours qui suivent la prise de fonction de son employé faire une déclaration préalable à l’embauche (DPAE). Et pour cela, votre employeur doit réaliser :

• une demande d’immatriculation d’un travailleur au régime général de la Sécurité sociale ;

• une déclaration de souscription à un service de santé au travail (une mutuelle de santé d’entreprise) ;

• une demande d’affiliation au régime d’assurance chômage ;

• une déclaration d’une première embauche dans une entreprise.

Cette DPAE sera ensuite envoyée à l’Urssaf en charge de l’entreprise par courrier ou télécopie. Par ailleurs, il faut souligner que tout employeur peut réaliser une demande d’immatriculation à la sécurité sociale de son employé en ligne. Et pour cela, il peut se rendre sur net-entreprise.fr ou sur le site officiel de l’Urssaf.

Numéro de sécurité sociale et démarches : comment trouver la CPAM la plus proche ?

Lorsque vous ne connaissez pas votre numéro de sécurité sociale, vous devez vous rendre dans la CPAM la plus proche pour le rechercher. Cela suppose que vous n’avez pas aussi votre carte vitale, vos bulletins de salaire et votre attestation de droits.

Dans ce cas, pour trouver ce point d’accueil de la Caisse Primaire pour assurance maladie proche de chez vous, vous devez procéder comme ci-après.

1- Aller sur Amelir.fr.

2- Renseigner votre code postal (en haut et à droite de votre écran).

3- Appuyer sur « adresses et contacts » et sélectionner l’option « un autre sujet ».

4- Sélectionner « voir la liste des points d’accueil ».

C’est une opération qui ne dure que quelques minutes.

FAQ

Retrouvez ici quelques questions régulièrement posées par les internautes au sujet de la Sécurité sociale.

Qui peut avoir un numéro de sécurité sociale ?

En France, tout individu qui est né sur son territoire a droit à un numéro de sécurité sociale ou NIR. C’est aussi le cas pour toutes les personnes qui réside dans ce pays en ayant une situation régulière.

Comment contacter la Sécurité sociale ?

Il existe un numéro vert qui vous permet de contacter la Sécurité sociale lorsque vous habitez en métropole ; c’est le 36 46. Dans le cas contraire, allez sur Ameli.fr pour le faire.

Sans une carte vitale, peut-on connaître son numéro de sécurité sociale ?

Oui, bien sûr ! Même si vous avez perdu votre carte vitale, il suffit de regarder sur votre attestation de droits ou sur vos bulletins de salaire pour retrouver votre NIR. Si vous ne disposez pas des deux documents précédents, allez dans un point d’accueil CPAM.