• Guillaume Chaieb

Les 7 idées disruptives dans le secteur de l'assurance 💡

Dernière mise à jour : 30 mai

Les innovations technologiques ont constamment amélioré les offres d'assurance pour les entreprises tout en donnant à leurs dirigeants les moyens de faire les meilleurs choix pour leur société.


Le secteur de l'assurance a été fortement perturbé ces dernières années, en grande partie en raison de la transformation numérique. Les effets d'entraînement de cette transformation ont entraîné une innovation généralisée dans le domaine de l'assurance - aucun aspect des fonctions d'assurance (tant pour les transporteurs que pour leurs clients) n'y échappe. Comme on peut s'y attendre, cela a eu un effet perturbateur sur les opérations.


Quels sont les facteurs de changement dans l'assurance ?

S'il est certain que les normes du secteur évoluent et que des progrès technologiques sont réalisés, le principal facteur d'innovation dans le domaine de l'assurance est sans doute le client. En quête d'une expérience client optimale, les assureurs recherchent constamment des solutions qui améliorent leurs performances et répondent aux attentes des clients. S'ils ne parviennent pas à répondre à ces attentes, ils se retrouveront derrière leurs concurrents dans un espace de plus en plus concurrentiel.

Les innovations dans le secteur de l’assurance
Innovation et disruption dans le secteur de l’assurance

Alors, comment l'innovation en matière d'assurance peut-elle aider les assureurs à conquérir et à fidéliser leurs clients ? Cela se résume à deux avantages : une flexibilité accrue et une meilleure réactivité.

- La flexibilité : Du côté des clients, la flexibilité fait référence à la capacité d'un client à mener des affaires et à faire du libre-service par le biais de différents canaux. Grâce à l'innovation numérique du secteur de l'assurance, il est plus facile que jamais pour les assureurs de fournir un service de haute qualité via le web, les applications mobiles, le téléphone, et même via des chatbots, de manière transparente.

- Réactivité : En raison du grand nombre de points de contact, il est plus facile que jamais pour les assureurs de fournir un service très réactif, personnalisé et empathique. Lorsque les gens se sentent véritablement pris en charge dans un moment de détresse ou de besoin, ils sont plus susceptibles d'être des clients heureux et fidèles.


Selon le Boston Consulting Group,

 « les assureurs sont en concurrence pour attirer de nouveaux clients natifs du numérique. Pour ce faire, ils doivent bouleverser le statu quo avec de nouvelles activités numériques qui réinventent les offres d'assurance conventionnelles. L'innovation numérique est essentielle pour gagner des clients et créer de nouvelles sources de revenus."

Avec tant de changements dans le monde - à la fois dans le cadre du secteur de l'assurance et au-delà - il existe des tendances innovantes particulières en matière d'assurance à connaître. Voici sept concepts et technologies qui perturbent et continueront à perturber le secteur de l'assurance et à redéfinir les attentes des assureurs.

Les 7 idées disruptives qui changent le secteur de l'assurance.


1. Automatisation des flux de travail grâce à l'apprentissage automatique.


L'apprentissage automatique, une sous-catégorie de l'intelligence artificielle (IA), est utilisé dans l'automatisation des assurances depuis un certain temps. S'il est le plus souvent associé aux chatbots et aux applications mobiles (fonctions en contact avec la clientèle), il est également utilisé pour optimiser les flux de travail en aval des opérations. Grâce à l'apprentissage automatique, les assureurs peuvent accélérer la souscription, le traitement de la facturation, la gestion des requêtes internes et bien plus encore, ce qui se traduit par des améliorations notables. Un assureur s'est tourné vers les technologies d'IA pour automatiser le processus de souscription avant renouvellement, qui s'est avéré 75 % plus efficace que les processus manuels.


2. Traitement des demandes d'indemnisation grâce à l'apprentissage automatique.

Le traitement des demandes d'indemnisation est un processus notoirement lent - ou, du moins, il l'était auparavant. Grâce à l'IA, les assureurs peuvent désormais répondre rapidement aux clients, ce qui est crucial pour s'assurer qu'ils reçoivent leur argent rapidement.

Grâce à un logiciel de traitement des sinistres, les agents peuvent évaluer la couverture, communiquer instantanément via un portail, créer des tâches de suivi et, en fin de compte, traiter les sinistres selon un processus beaucoup plus efficace. En réduisant les temps de cycle, les clients sont satisfaits et les assureurs peuvent traiter avec succès un plus grand volume de demandes.


Les compagnies d'assurance appliquent l'analyse de l'IA pour analyser les demandes d'indemnisation et prendre des décisions sur la manière d'y donner suite.

Par exemple, une demande peut être identifiée comme frauduleuse et méritant une enquête plus approfondie. Dans le second, les compagnies pourraient utiliser des chatbots ou des outils similaires pour faciliter le processus de déclaration, de sorte que les propriétaires d'entreprise puissent communiquer rapidement toute réclamation ou tout problème qu'ils ont et recevoir des réponses rapides.


Ces deux éléments sont cruciaux pour les entrepreneurs, car tout jour d'arrêt supplémentaire signifie une perte accrue d'argent et de clients. Il est essentiel de s'assurer que vous souscrivez votre assurance commerciale auprès d'une compagnie capable de traiter les demandes et d'effectuer les paiements nécessaires rapidement, même en cas de catastrophe généralisée.


3. Amélioration de la télématique et de la gestion des risques.

Les assureurs automobiles ont peut-être utilisé sporadiquement les systèmes télématiques dans le passé, mais ces systèmes deviennent un outil plus courant grâce à leur amélioration de la gestion des risques. Les systèmes télématiques - les appareils qui recueillent des données sur vos habitudes de conduite - contribuent à la précision de la tarification et à l'évaluation des risques afin de rendre ces processus plus précis et moins coûteux. Les données sur les performances de conduite issues de la télématique peuvent être utilisées pour générer des modèles de tarification plus précis, qui, en définitive, "s'alignent sur la sensibilité d'un conducteur à divers risques et peuvent être affinés tout au long de la vie d'une police d'assurance commerciale."


4. Amélioration des interfaces conversationnelles avec des chatbots.

Il vous est probablement arrivé de rencontrer un chatbot dont l'interface était particulièrement robotique, non conversationnelle et, franchement, maladroite. Ce n'est pas seulement rebutant pour les clients, cela peut même les éloigner complètement de votre marque.

"Selon une étude, 73% des clients ont déclaré qu'ils n'utiliseraient plus jamais le chatbot d'une entreprise après une seule expérience négative."

Heureusement, les progrès de la technologie de l'IA associés aux nouvelles innovations en matière d'assurance ont rendu possible et nécessaire la création d'une expérience de chatbot plus conversationnelle.


5. API d'assurance et innovation.

Les interfaces de programmation d'applications (API) offrent aux assureurs la flexibilité et l'évolutivité dont ils ont besoin pour développer et déployer des solutions nouvelles et innovantes.

Grâce aux API, vous pouvez connecter des systèmes et des applications disparates et leur donner les moyens de travailler les uns avec les autres de manière transparente. Cela est d'une importance vitale sur le marché actuel, car de nombreux assureurs utilisent des solutions et des applications de différents fournisseurs hébergées à la fois sur site et dans le nuage.

Pour réaliser la pleine capacité de tout système technologique, ils doivent tous être en mesure de communiquer, de partager des données et de travailler ensemble sans barrières dans une plate-forme ouverte - les API rendent cela possible.


Les entreprises peuvent désormais partager des données plus précises afin d'obtenir des devis d'assurance commerciale personnalisés répondant à leurs besoins spécifiques, au lieu de cocher des cases sur un formulaire et de recevoir des offres génériques.

Désormais, les compagnies d'assurance sont prêtes à personnaliser leurs offres pour répondre aux besoins spécifiques de leurs clients, en utilisant les informations dont elles disposent pour prendre des décisions qui apporteront beaucoup plus de valeur aux deux parties.


6. Logiciel de détection des fraudes à l'assurance.

Les nouvelles avancées de l'IA dans le domaine de l'assurance améliorent également les capacités de détection des fraudes. Comme l'IA peut traiter et analyser les données beaucoup plus rapidement qu'une personne, les assureurs se tournent vers ce logiciel de détection des fraudes pour rechercher des modèles et des anomalies dans le comportement et l'historique des clients qui pourraient indiquer une fraude. Par exemple, l'IA peut comparer les nouvelles demandes d'indemnisation aux données préexistantes pour détecter lorsque les valeurs des demandes d'indemnisation sont supérieures à la norme, un indicateur clé de comportement frauduleux.


7. Conserver le capital intellectuel humain.

Trouver, embaucher et conserver des talents de haute qualité est un défi pour toute entreprise, quel que soit le secteur, mais particulièrement dans l'assurance. Le taux d'épuisement professionnel est relativement élevé, en raison de l'évolution constante des réglementations, des exigences difficiles des clients et de l'avancée des technologies d'IA qui prennent en charge certaines tâches quotidiennes. La bonne nouvelle, cependant, est que rien ne remplace la touche personnelle d'un agent ou d'un gestionnaire de sinistres ; c'est particulièrement vrai sur les marchés commerciaux et spécialisés complexes. Il est donc d'autant plus important que les assureurs fassent ce qu'il faut pour devenir plus attrayants pour les jeunes professionnels et ceux qui sont déjà établis dans le secteur.


En fin de compte, la capacité de répondre aux demandes des clients et de continuer à innover dans le secteur de l'assurance dépend de l'écosystème sur lequel reposent les solutions. Pour rester compétitif, le secteur de l’assurance devra rechercher des plates-formes faciles à intégrer et hautement configurables qui prennent en charge l'utilisation de nouvelles données, de sources d'analyse et de modèles commerciaux.


Grâce à ces outils de pointe plus flexibles, les assureurs ou courtiers d’assurance seront en mesure de fournir le niveau de service attendu par les clients et de garder une longueur d'avance sur tout ce qui se passera dans ce secteur en constante évolution.